- Advertisement -

Renforçant ses pouvoirs : L’armée prend le contrôle de la toile

L’armée renforce son pouvoir et sa main mise sur tous les leviers de commande du pays. L’armée dirigée par le général Gaïd Salah veut tout contrôler pour se faciliter la prise totale du pouvoir politique Algérien. Ainsi, l’organe central de surveillance des TIC dédié à la prévention et à la lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication qui était sous la tutelle du ministère de la justice est désormais sous les ordres du ministère de la Défense nationale, avance une source médiatique.

Le décret présidentiel n° 19-172 paru dans le 37e Journal officiel, qui fixe la composition, l’organisation et les modalités de fonctionnement de l’organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication indique que l’organe en question devient désormais « établissement public à caractère administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, placé sous l’autorité du ministère de la Défense nationale ».

Cet organe d’appoint judiciaire avait pour mission « d’assister, sur leur demande, les autorités judiciaires et les services de police judiciaire, y compris en matière d’expertises judiciaires, dans le cadre de la lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication, et des infractions nécessitant le recours aux moyens spécifiques d’investigation de l’organe ; de la collecte, de l’enregistrement et de la sauvegarde des données numériques et d’en déterminer la source et la traçabilité en vue de leur utilisation dans les procédures judiciaires ».

La décision de mettre la surveillance des TIC sous tutelle de l’armée traduit, hélas, une volonté de l’état major, détenteur actuel du pouvoir politique réel, d’avoir l’œil et le doigt sur tout ce qui bouge sur la toile. Après avoir instruit les forces de l’ordre de réprimer tout porteur d’emblème amazigh et d’enlever des carrés toute banderole qui remet en cause la prise de pouvoir par Gaïd Salah, l’armée veut écraser toute voix discordante qui sort de la toile après que les mouches de la contre-révolution aient trouvé des difficultés à renverser la vapeur.

La guerre des positions est déclarée . Gaïd Salah l’a si bien dit : « Les intentions se manifestent et les orientations se précisent. Il ne restera que le meilleur ».

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: