Un député RCD réclame le jugement de Bouteflika et Zerhouni pour leurs crimes en Kabylie

Le tribunal de Sidi M’hamed reprend aujourd’hui ses audiences judiciaires avec les responsables politiques véreux et les membres de l’oligarchie maffieuse.

le juge d’instruction a auditionné l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia, l’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh, l’ancien ministre Abdelghani Zaâlane, l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout et des membres de sa famille.

Le député du RCD, Atmane Mazouz, a réagi dans le sillage de ce show judiciaire en réclamant la convocation d’Abdelaziz Bouteflika et de son ministre de l’intérieur, de sinistre mémoire, pour répondre de leurs crimes de 2001 en Kabylie. Pour le député progressiste, ces deux personnages doivent s’expliquer sur l’assassinat à balles explosives de 126 jeunes fauchés à la fleur de l’âge pour avoir exprimé un besoin de liberté et de justice sociale. « Bientôt vendredi, 14 juin, anniversaire de la marche historique d’Alger, où son ministre de l’Intérieur, Zerhouni, a provoqué une répression sanglante à Alger : nous ne devons pas oublier. Ils doivent payer ! Soyons nombreux à le revendiquer, ce vendredi », lance le député Atmane Mazouz.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :