- Advertisement -

BOUMERDES : Les étudiants exigent la libération de tous les détenus d’opinion

Les étudiants de l’université M’hamed Bouguerra de Boumerdès (UMBB) ont marché ce matin dans les rues de l’ex-rocher noir pour exiger la libération des fils prodiges de la région, Billel Bacha de Naciria et Boualouach Kamel et Chami Arezki de Taouerga ainsi que tous les détenus d’opinions arrêtés par la police lors des marches de vendredi à Alger.

La marche a démarré comme à l’accoutumée à partir de la faculté des sciences ex-Inim pour sillonner les artères principales de la ville avant d’observer plusieurs haltes au niveau du siège de la Cour de justice et de la wilaya.

Les étudiants ont réclamé la libération des détenus et le départ de système en place qui menace d’ores et déjà l’unité nationale. « Gaid Salah a franchi un pas dangereux en interdisant le port d’emblème Amazigh. Il vise l’affaiblissement du mouvement populaire en accusant une région ou une grande partie du pays d’être à l’origine de tous les maux. Les étudiants de Boumerdès lancent un message aux tenants du pouvoir en place que le peuple n’est pas dupe. Nous leur démontrons que nous sommes unis comme un seul homme contre le système en place qui n’a fait que couler le pays », lance un étudiant en deuxième année master.

Par ailleurs, à Laaziv, des actions de protestations se poursuivent depuis plusieurs jours pour réclamer la libération de Billel Bacha. Une demande de libération sera introduite au tribunal par les avocats de Billel Bacha demain mercredi.

A Taouerga, les citoyens qui se sont organisés ont appelé à une grève générale pour demain mercredi pour exiger la libération des deux jeunes détenus.

Zitouni Youcef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: