Diffamation contre Lakhdar Bouregaâ : Yousef El Khatib répond indirectement à l’ENTV

La fondation de la wilaya IV historique prend, elle aussi, la défense du Moudjahid Lakhdar Bouregaâ, attaqué violemment par l’ENTV et des médias proches du pouvoir en place après son incarcération, samedi dernier, par le juge près le tribunal de Bir Mourad Rais.

Dans un communiqué rendu public, aujourd’hui, le président de la fondation et chef de la wilaya IV historique, Youcef El Khatib, apporte, lui aussi, son témoignage sur le parcours de maquisard authentique de Lakhdar Bouregaâ.

Dans ce document, la fondation n’évoque à aucun moment un autre prénom du Moudjahid à part « Si Lakhdar Bouregaâ » contrairement à ce que prétend l’ENTV qui parle d’une usurpation de prénom. Selon la chaîne publique qui voulait d’abord présenter le commandant de la wilaya IV historique comme « un militaire engagé dans l’armée française », Lakhdar Bouregaâ « aurait pris le prénom de son frère, alors que lui s’appele Ahmed ».

Or, même le communiqué du procureur de la république près le tribunal de Bir Mourad Rais ne cite que le prénom de Lakhdar Bouregaâ. Evoquant son emprisonnement, Youcef Khatib n’a pas voulu commenter la décision. Il s’est contenté d’appeler la justice à prendre en considération l’âge et l’état de santé du prévenu.

Avant Youcef El Khatib, l’organisation nationale des moudjahidine (ONM) avait menacé d’engager des poursuites judiciaires que l’ENTV qui avait tenté de se justifier maladroitement.

L’ONM porte plainte contre Naima Salhi

Dans une interview accordée, aujourd’hui, au quotidien Le Soir d’Algérie, Dahlouk Ali, compagnon d’arme du Comandant Lakhdar Bouregaâ confirme le dépôt de plainte contre l’ENTV et dénonce.

« Ceux qui ont orchestré ces attaques médiatiques ne vont pas s’arrêter là, il faut s’attendre à de nouvelles campagnes mensongères contre d’autres symboles de la lutte contre le colonialisme. Il faut s’attendre au pire. Mais je suis rassuré en voyant la réaction de la société et de la majorité des médias qui soutiennent Si Lakhdar. Les insultes de l’ENTV ont provoqué l’effet inverse », affirme-t-il.

Selon lui, l’ONM va aussi poursuivre en justice Naïma Salhi pour ses attaques contre Djamila Bouhired. « Nous avons décidé de porter plainte contre cette personne. Nous allons également faire réagir le ministère des Moudjahidine qui est resté silencieux depuis que ces attaques ont débuté. Il n’y a eu aucune réaction du ministre, alors qu’il aurait dû être le premier à réagir pour défendre les moudjahiddine », dit-il.

  Massinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :