Etrange déclaration du parquet de Tlemcen : Khalida Toumi dénonce un grave mensonge   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ancien ministre de la culture, Khalida Toumi, dément une déclaration du procureur de la République près le tribunal de Tlemcen qui l’avait annoncé « en fuite » à l’étranger. Rapporté cet après-midi par l’agence APS, la déclaration a vite fait le tour de la toile et des milieux islamo-conservateurs ont sauté sur l’information.

Mais leur joie fut de courte durée. Khalida Toumi a réagi en début de soirée et dément avoir quitté Alger. « Je vis et j’habite à Alger. Je n’ai pas quitté mon pays depuis au moins un (01) an et je ne compte pas du reste le quitter. Je suis à la fois stupéfaite, effarée et indignée par la légèreté avec laquelle des mensonges aussi graves sont colportés, sans chercher à aucun moment à faire des vérifications, en atteinte flagrante aux droits élémentaires d’une citoyenne », dénonce Khalida Toumi, dans un communiqué rendu public.

Un communiqué qui a été rendu public par l’APS qui a même dépêché un de ses journalistes au domicile de l’ancienne ministre, située à Telemly (Alger centre). Le procureur de la république près le tribunal de Tlemcen, selon la première dépêche de l’APS, a indiqué mardi matin que « le juge d’instruction près du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) était dans l’impossibilité d’auditionner les deux parties du fait que Khalida Toumi se trouve en France et que Abdelwahab Nouri, malade, est dans l’incapacité de se rendre au dit-tribunal ».

Massinissa Ikhlef

 

 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :