Gaid Salah : « Les défenseurs des porteurs de l’emblème amazigh ne sont pas des enfants de ce peuple »

ِC’est le  plus violent et plus virulent de tous les discours prononcés jusque là par le chef d’état major à l’encontre de l’opposition. Le slogan « Etat civil et non militaire », scandé par des millions d’Algériens dans tout le pays, est,  pour Gaid Salah,  « dicté par des cercles hostiles à l’Algérie ».

Gaïd Salah qualifie même de « traitres » ceux qui scandent ce slogan.

« Nous leur adressons une sérieuse mise en garde, que l’Algérie est plus chère et plus précieuse pour qu’elle soit, elle et son peuple, victimes de ces traitres qui ont vendu leur âme et conscience et sont devenus des outils manipulables voire dangereux entre les mains de ces cercles hostiles à notre pays”, a-t-il lancé.

Le détenteur du pouvoir réel promet une main lourde et vigoureuse , via l’action de justice, à ses opposants.  « Il est grandement temps d’avoir une vision rigoureuse fondée sur la protection l’intérêt suprême de l’Algérie, quant à la prise de toutes les dispositions réglementaires envers les agissements de ces traitres contre l’avenir du peuple et le destin de la patrie. Il est certain que c’est l’appareil de la justice qui statuera sur ce qui adviendra de ces traitres et prendra toutes les dispositions équitables, mais dissuasives et rigoureuses au demeurant”, a-t-il précisé.

Ceux-là ne sont pas les enfants de ce peuple

Les défenseurs des porteurs des drapeaux amazighs ne sont guère des Algériens aux yeux du chef d’état major. « Ceux-là qui considèrent le fait de porter atteinte à l’emblème national et manquer de respect au drapeau national, symbole des chouhada et source de fierté de toute la nation algérienne ; je dis que ceux-là mêmes qualifient ceux qui ont failli envers le peuple et la patrie de prisonniers politiques et de prisonniers de l’opinion. Est-ce raisonnable ? Se croient-ils aussi intelligents au point de pouvoir duper le peuple algérien avec ces inepties et ces manigances ? Croient-ils que le peuple algérien permettra à quiconque d’insulter son emblème national ? Ceux-là ne sont pas les enfants de ce peuple et ne savent guère sa vraie valeur, ni ses principes ou le degré de son attachement à son histoire nationale. C’est là la mentalité des corrupteurs, car un esprit impur génère une opinion impure et altérée, un comportement vicié et une attitude immorale. Telle est la nature des choses. »

Arezki Lounis

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :