- Advertisement -

La chambre d’accusation confirme le mandat d’arrêt des porteurs du drapeau amazigh

Les jeunes détenus pour port de drapeau amazigh ne seront pas libres ce soir. la chambre d’accusation près la cour d’Alger vient de confirmer le mandat d’arrêt prononcé, le 23 juin dernier par le juge d’instruction. Il s’agit d’une décision concernant le premier groupe de cinq personnes dont les noms sont : Karoune Hamza, Akbi Akli, Lekhal Ali ( tous de Haizer ) et deux manifestants de Ain Beniane, en l’occurrence, Idir Ali et Boudjemil Mohand.

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

La nouvelle est tombée comme un couperet au milieu des citoyens venus soutenir les détenus dans cette mauvaise passe qu’ils endurent à cause d’une lecture farfelue des dispositions de la loi.

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, personnes debout
Maire de Haizer, présent au sit in devant la cour

Des citoyens de la commune de Haizer sont venus ce matin par bus à Alger pour soutenir les trois détenus de la commune. Le maire de la municipalité, la députée de la région et le chef du groupe RCD de l’APW de Bouira étaient aussi présents devant le siège de la cour à Ruisseau.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: