La conférence coordonnée par l’ancien ministre Rahabi prend de l’eau

La conférence nationale qui sera organisée samedi 06 juillet sous la houlette de l’ancien ministre Abdelaziz Rahabi prend de l’eau quelques heures avant son ouverture. Les Forces de l’Alternative Démocratique qui regroupe des partis politiques de poids et des personnalités nationale ayant long cours dans le combat républicain ont annoncé aujourd’hui leur boycott.

De son coté, l’icône de la révolution Algérienne, Djamila Bouhired, a démenti ce soir les informations relayées sur les réseaux sociaux la donnant participante aux travaux de la conférence.

Par ailleurs, c’est l’ancien premier ministre Ahmed Benbitour qui monte au créneau pour exprimer son refus de participer à cette conférence initiée par les forces conservatrices et coordonnée par le diplomate Rahabi. Ahmed Benbitour annonce qu’il n’est concerné ni par la conférence du 06 juillet ni par le discours du chef de l’Etat prononcé hier mercredi.

Des informations courent sur  un probable retrait d’une bonne partie des représentants de la société civile qui n’est pas prête à cautionner une démarche qui ne pose pas comme préalable le départ total de tous les symboles du régime et la prise immédiate de mesures d’appaisement telles que la levée du siège d’Alger les vendredi, la libération inconditionnelle des détenus, l’ouverture des médias publics et la cessation de la politique de dénigrement à l’encontre des figures de proue de la révolution citoyenne.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :