La Situation en Algérie Suscite un Conclave dans l’Au-Delà .

De leur demeure dans l’Eden, les heureux martyrs ont tout vu. D’El Mokrani à Abbane .De Saâl Bouzid à Ahmed Zabana, des Lotfi, Amirouche et Didouche à Boudiaf, des sœurs Bedj à Sekoura Kamel et en passant par ces autres dizaines de milliers de martyrs ,le constat est le même: L’Algérie va mal et son mal est profond. Les acteurs du mal sont identifiés et leur méthodes étudiées. Le séjour de nos martyrs , pourtant éternel au Paradis, est malmené. Ils décident alors d’un conclave pour aider leur progéniture encore saine, aujourd’hui, réunie autour des Forces de l’Alternative Démocratique, à trouver les mécanismes d’un salut national face à la dérive totalitaire dont se sont rendus coupables les usurpateurs de leur révolution.

Après avoir désigné leur représentants ,ils décident de faire appel à l’expertise de Louis Braille, de Pedro Ponce de Léon et de Juan Pablo Bonet . Le premier étant le concepteur de l’alphabet Braille pour aveugles et les deux derniers respectivement, inventeur et premier pédagogue de la langue des signes pour les sourds.

La réunion aura lieu dans un des Paradis de Dieu qui reste gardé secret pour des raisons sécuritaires car les aléas du calendrier  » Nécrologique » sont toujours imprévisibles d’autant plus que les malfaiteurs sont tous des octogénaires et même nonagénaires et dont la capacité de nuisance et de manipulation peut coller à leur tombes. Même s’il est vrai qu’ils n’ont aucune chance de se retrouver dans un des paradis, la vigilance est de mise. Selon des indiscrétions « divines », la surdité , la cécité et l’aveuglement des décideurs étant à l’origine du mal, il s’agira donc de trouver une codification internationale à toutes les lois Algériennes, de la première ( constitution) à la dernière, à tous les codes, de celui de la famille à celui de la route et enfin de toutes les conventions internationales ratifiées par l’Etat Algérien. Notre source nous informe qu’un souhait de voir Boussouf, Boumediène, BenBella, Gamal Abdennacer et Fethi Dib à la réunion en tant que partie initiatrice du problème à répétition a été émis mais il sera contrarié par la distance « éthique » qui les sépare du lieu de la réunion et les conditions climatiques insupportables qui règnent dans leur « Galaxie en fer ». La même source avance que sans vouloir contrarier leur fidèle ami, Mohand Arab Bessaoud, les martyrs suivent de près la situation dans le pays. Ils affirment leur entière solidarité à Lakhdar Bougraâ ,au peuple algérien qui les honore et espèrent que ce vaillant peuple répondra à l’appel des Forces de l’Alternative Démocratique à marcher ensemble le 05 juillet pour en finir avec ceux qui ont travesti leur noble combat libérateur .

Les martyrs qui voient tout croient dur comme fer , affirme notre source patriotique interne, que nul lieu y compris le paradis, ne peut remplacer la vie dans une Algérie libre, démocratique, moderne et sociale .

Kamel Aidli

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :