Laâzib et Haizer deux hauts lieux de lutte contre la détention arbitraire

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis l’arrestation des jeunes manifestants porteurs de drapeaux amazighs, les localités de Laazib ( Boumerdes ) et Haizer ( Bouira ) sont devenus de hauts lieux de lutte contre la détention arbitraire. Les habitants des deux localités multiplient les marches et sit in pacifiques pour obtenir la libération des détenus.

A Laazib, les habitants de la commune de Naciria s’y retrouvent chaque jour pour faire front commun en vue d’obtenir la libération inconditionnelle de leur fils prodige, Bilal Bacha, militant RCD et président de la très active association Arrach n Laâzib qui s’est distinguée par une mobilisation sans faille lors des inondations dernière ayant touché la localité. Bilal Bacha, jeune diplomé d’université en chômage, a consacré tout son temps pour venir en aide à la société de Laazib. Des marches auxquelles participent la mère du détenu et des grèves générales sont périodiquement organisées. Une coordination d’associations pour la libération des détenus a même vu le jour.

A Haizer, la mobilisation n’est pas des moindres. Tous les habitants des villages de la commune se rencontrent quotidiennement à la place principale de la ville pour débattre des actions à mener pour garantir une libération rapide des trois détenus de la commune. Hamza Karoune, Ali Lakhel et Akli Akbi sont trois jeunes parti le 18e vendredi à Alger exprimer leur soif de liberté et de démocratie ont été arrêtés et mis sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach. Les habitants de Haizer ont organisé depuis plusieurs marches populaires dans la ville de Haizer et de Bouira et des rassemblements devant la Cour de justice de Bouira. Des grèves générales ponctuent la vie de la commune. Même le maire d’obédience FLN est descendu à la placette de la commune pour assurer la population de son soutien total à ce mouvement pacifique.

L’image contient peut-être : 1 personne, foule et plein air

La vague d’arrestation qui ciblait l’affaiblissement du mouvement populaire a eu son effet inverse. La mise sous mandat de dépôt des jeunes manifestants a donné des ailes supplémentaires à la révolution citoyenne dans ces deux localités.

Nadia Mehir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :