Le PT dénonce cette injustice: Louisa Hanoune maintenue en détention

La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, est maintenue en détention. Le tribunal militaire de Blida a rejeté, aujourd’hui et pour la troisième fois, la demande de liberté provisoire introduite par ses avocats.

C’est ce qu’a annoncé le parti dans un communiqué rendu public. « Il s’agit de la troisième demande de liberté provisoire formulée par le collectif des avocats de Mme Hanoune à être rejetée par la justice militaire », indique le parti, qui dénonce cet acharnement contre la femme politique placée sous mandat de dépôt depuis le 9 mai dernier.

« Comme l’ont indiqué ses avocats, la secrétaire générale du PT présente toutes les garanties pour être en liberté provisoire et rester à la disposition de la justice », dénonce le PT, affirmant que cette « injustice doit cesser ».

Pour le PT, rien ne justifie le maintien en détention de Louisa Hanoune. « Aucune raison n’est valable pour justifier son maintien en détention provisoire qui devient de fait une condamnation provisoire puisque elle est privée de liberté et de ses droits politiques et civiques depuis 68 jours. Le maintien de Louisa Hanoune en prison s’inscrit dans la nouvelle offensive des autorités contre la démocratie et les libertés », condamne le parti, qui rappelle, dans la foulée, la multiplication des détentions pour des délits d’opinion.

« Le maintien de Louisa Hanoune en prison tout comme celui du Moudjahid Lakhdar Bouragaâ et des dizaines de détenus d’opinion annoncent un tournant dans la nouvelle ère ouverte le 9 mai dernier avec son incarcération », souligne le PT qui appelle, une nouvelle fois, à la libération de Louisa Hanoune, de Lakhdar Bouregaâ et tous les détenus d’opinion.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :