- Advertisement -

Le RCD dénonce la forfaiture d’une justice « mise sous tutelle des militaires »

Le RCD dénonce, dans un communiqué rendu public hier dimanche, une justice soumise « à la dictature militaire qui s’installe dans le pays ». Aux yeux du parti engagé entièrement dans la révolution citoyenne, « Le tribunal de Sidi M’hamed vient de se rendre coupable d’une forfaiture en écrivant les pages les plus sombres de la justice Algérienne », en mettant « sous mandat de dépôt seize citoyens, dont une jeune femme, Samira Messouci, élue à l’APW de Tizi Ouzou, sur la base de chefs d’inculpation sans fondements juridiques ».

Le RCD « condamne avec la plus grande fermeté cette dérive totalitaire, qui a mis sous tutelle des militaires l’institution judiciaire ».

Pour ce parti démocrate aux premières lignes de la révolution en cours, « la transition démocratique réclamée par l’ensemble des Algériennes et Algériens est la solution pour poser les fondations de l’ Algérie nouvelle. l’Union et la mobilisation de tous sont le viatique de notre victoire finale contre la dictature ».

Nadia Mehir

« Le tribunal de Sidi M’hamed vient de se rendre coupable d’une forfaiture en écrivant les pages les plus sombres de la justice Algérienne. Il a mis sous mandat de dépôt seize citoyens, dont une jeune femme, Samira Messouci, élue à l’APW de Tizi Ouzou, sur la base de chefs d’inculpation sans fondements juridiques.

Au même moment, le moudjahid, Lakhdar Bouragaâ est placé sous mandat de dépôt à la veille du 5 juillet, fête nationale de l’indépendance.

À travers ces poursuites abusives et détentions de citoyens innocents, la justice vient de confirmer son entière soumission à la dictature militaire qui s’installe dans le pays.

Le RCD, à l’occasion, tient à remercier le collectif des avocats des détenus d’opinion et assure ces derniers ainsi que leurs familles de sa totale solidarité.

Il condamne avec la plus grande fermeté cette dérive totalitaire, qui a mis sous tutelle des militaires l’institution judiciaire.

Partie prenante du combat démocratique légitime de notre peuple, le RCD appelle à la plus grande vigilance pour déjouer toute tentative du vice ministre de la défense visant à semer le chaos dans le pays.

La transition démocratique réclamée par l’ensemble des Algériennes et Algériens est la solution pour poser les fondations de l’ Algérie nouvelle. l’Union et la mobilisation de tous sont le viatique de notre victoire finale contre la dictature.

Alger, le 30/06/2019
Djamel Benyoub.
Secrétaire national chargé aux affaires juridiques du RCD

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: