Les avocats répondent à Gaïd Salah : « Etat civil et non militaire »

Les avocats d’Algérie ont donné une réponse cinglante au chef d’état major en scnadant dans toutes les villes et devant les institutions judiciaires : « Dawla madania, machi askaria ( Un Etat civil et non militaire ) ». La veille, le général Gaïd Salah a qualifié les manifestants qui demandent un Etat civil et non militaire de traitres.

 

Les avocats de tous les barreaux d’Algérie ont battu le pavé dans toutes les grandes villes du pays pour exiger la libération de la justice des mains du pouvoir, la primauté du civil sur le militaire, l’arrêt de la politique de répression, la libération des détenus politiques qui se comptent par dizaines. Devant le tribunal de Sidi M’hamed où les oligarques ont été mis sous mandat de dépôt, les robes noires ont scandé « Bientôt, Gaïd Salah à El Harrach ( ya men âach, Gaïd Salah fi El Harrach ) ».

L’image contient peut-être : 5 personnes, plein air

Il est à noter que les avocats ont observé aujourd’hui une grève nationale dans tous les juridictions. Hier, le collectif de défense de Lakhdar Bouregaa et des porteurs des emblèmes amazighs détenus à El Harrach avaient boycotté la chambre d’accusation qui devait statuer sur la demande de remise en liberté des détenus. Ladite chambre, en l’absence de la défense, a soutenu la décision du juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed en gardant les prévenus sous mandat de dépôt. Une décision jugée politique par tous les avocats.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :