- Advertisement -

Les démocrates annonceront dimanche prochain une initiative politique

Les signataires du pacte de l’alternative démocratique appellent à l’arrêt immédiat de la répression, la libération de Louisa Hanoune , de Lakhdra Bouregaa et de tous les détenus d’opinion. Ils exigent, en outre l’ouverture du champs politique et médiatique.

Les forces de l’alternative démocratique refusent la politique du fait accompli. Par ailleurs, ils expriment une vive inquiétude suite à la promulgation du décret présidentiel portant création d’un service central de police judiciaire de la sécurité de l’armée.

Les signataires du pacte annonceront dimanche prochain une initiative politique à même de répondre aux aspirations de la révolution.

Nadia Mehir

Les signataires du pacte de l’alternative démocratique se sont réunis aujourd’hui 17 juillet 2019 au siège du Parti des travailleurs à Alger.
Après un échange de points de vue sur les développements intervenus dans la situation politique du pays, ils ont adopté le communiqué suivant :
Face à la révolution pacifique du 22 février portée par des millions d’Algériennes et d’Algériens, le régime en place, qui cherche à se maintenir coûte que coûte, ne cesse de multiplier les manœuvres et les actes répressifs menaçant de mener le pays vers l’impasse.
Les signataires du pacte de l’alternative démocratique appellent à l’arrêt immédiat de la répression sous toutes ses formes, à la libération de Louisa Hanoune, de Lakhdar Bouregâa et de tous les détenus politiques et d’opinion et l’ouverture du champ politique et médiatique sans lesquels aucune issue positive à la situation actuelle n’est possible.
Les signataires du pacte de l’alternative démocratique refusent la politique du fait accompli qui consiste à vouloir imposer une élection présidentielle dans le seul but de sauver le système/régime en place.
Ils expriment leurs vives inquiétudes suite à la promulgation du décret présidentiel numéro 19-179 du 18 juin 2019 portant création d’un service central de police judiciaire de la sécurité de l’armée en violation de la loi et de la constitution ouvrant la voie à l’arbitraire et menaçant toutes les libertés fondamentales.
En écho à l’espoir suscité auprès de la population par le pacte de l’alternative démocratique, une conférence de presse est convoquée pour le dimanche 21 juillet 2019 au siège du RCD sis à El Biar à 10h00 afin d’annoncer une initiative politique à même de répondre aux aspirations de la révolution.


Alger, le 17 juillet20192

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: