Professeur Nafissa Bedairia, la mère des orphelins n’est plus

La professeure Nafissa Bedairia, la mère des orphelins comme on l’appelle, n’est plus. Ce médecin engagé prenait en charge les malades démunis dans les hôpitaux parisiens et à l’extérieur. Les harragas Algériens qui arrivaient à Paris sans le sous se rendaient chez elle ou à l’hôpital Bichat de Paris où elle exerçait pour leur venir en aide.

Pour des années, elle était l’unique adresse des malades qui n’avaient pas les moyens de se soigner. Au fil des ans, cette grande dame native de Souk Ahras est devenue l’ambassadrice de la bienfaisance et de la charité.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :