Sous le charme du chef de l’Etat, Ben Abbou oublie le principe de la séparation des pouvoirs

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Surréaliste. Fatiha Ben Abbou qu’une certaine presse présente comme une imminente spécialiste du droit constitutionnel déclare, presque subjuguée, à la chaine pro-pouvoir Ennahar que le chef de l’Etat a promis de libérer les détenus du mouvement citoyen.

Fatiha Ben Abbou qui s’exprimait sur un ton d’une « tombée sous le charme du chef de l’Etat », n’a à aucun moment repris ses esprits de femme de droit pour relever que la promesse de Bensalah pose un sérieux problème constitutionnel lié à la séparation des pouvoirs.

Fatiha Ben Abbou est apparemment plus portée par la vente d’une image angélique de son hôte du palais  présidentiel que par une lecture saine et objective du Droit.

Chabane Bouali

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :