Zbarbar (Lakhdaria) : les citoyens ferment le siège de l’APC

Les citoyens de la municipalité de Zbarbar, relevant de la daïra de Lakhdaria, 50 kilomètres à l’ouest de la ville de Bouira, ont procédé à la fermeture du siège de l’APC, ce matin. Ils ont protesté contre la pénurie d’eau et le non raccordement de leurs foyers au réseau du gaz naturel.

Zbarbar est une commune rurale très pauvre et elle a subi les affres du terrorisme durant la décennie rouge. Revenue de loin, cette municipalité est restée en l’état depuis que les hordes islamistes ont été vaincues et chassées des montagnes de Bouzegza et de Maala.

Depuis l’amendement en 2012 du code communal qui a transformé le Maire en « un agent subalterne du chef de daïra », l’édile de la population n’est plus le premier magistrat de la commune de sorte qu’il a les mains liées et sans prérogatives et les caisses des collectivités locales sans ressources sont vides. Elles attendent toujours les subventions de l’Etat pour essayer de satisfaire les besoins les plus élémentaires des populations.

Résultat de recherche d'images pour "zbarbar lakhdaria"

Chaque été, le même scénario est vécu par les populations de la région de zbarbar dans la daïra de Lakhdaria : achat de citernes d’eau quand la bourse des ménages le permet, se ravitailler à dos d’ânes et/ou de mulets pour les autres citoyens. Or, le plus grand barrage d’eau de la wilaya de Bouira se trouve dans la commune de Maala « Koudiat Aserdoun ». C’est encore dans bien des cas, une question de gestion et non d’une disponibilité de ressources.

Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :