24e vendredi de la mobilisation populaire : des dizaines d’interpellations musclées à Alger

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le pouvoir réel accentue sa répression du mouvement populaire. En application des instructions du chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, les autorités ont renforcé, ce matin, le dispositif répressif dans la capitale, Alger.

Parallèlement à la fermeture de tous les accès au centre ville, un impressionnant dispositif policier est déployé dans les différents quartiers pour resserrer l’étau sur les manifestants pacifiques.

On signal déjà des dizaines d’interpellations au niveau de la place Audin et de la Grande Poste où les policiers, en civil et en uniforme, sont présents en force. Cette répression intervient au lendemain de la décision du panel de dialogue et de médiation d’abandonner ses préalables et d’engager le dialogue tel que exigé par le premier militaire du pays.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :