Conférence de la société civile et de la classe politique : Le RCD rappelle les fondamentaux de l’Alternative Démocratique

Alors que des voix plaident pour une présidentielle dans de plus brefs délais avec, pour certains,  un jumelage à un processus constituant, la délégation du RCD, conduite par Mohamed Khendek, s’est distinguée par un discours franc, direct et en droite ligne avec les fondamentaux arrêtés par les forces de l’alternative démocratique arrêtés le 26 juin dernier.

Mohamed Khendek,  qui s’exprimait au nom du RCD, a d’emblée invité la classe politique, la société civile et les parties qui se sont inscrites totalement ou partiellement dans la démarche du pouvoir à définir préalablement le contenu du dialogue souhaité et les parties prenantes à ce dialogue. L’orateur a rappelé l’assistance que l’institution militaire qui tente vaille que vaille d’imposer sa feuille de route axée seulement et uniquement sur la présidentielle doit se mettre en dehors du processus politique, du fait qu’elle est un instrument de l’État et non une partie politique. Il se demande , en outre, sur les raisons qui poussent une partie de la classe politique à rejeter l’option d’une transition constituante alors qu’elle est le processus adéquat qui a prouvé de par le monde son efficacité à reconstruire des États déficitaires de manière sereine et efficace en les dotant d’institutions solides et pérennes. 

Chabane Bouali

%d blogueurs aiment cette page :