- Advertisement -

Gaid Salah affirme que l’armée saura contrecarrer les opposants aux présidentielles

Le chef d’état major ne cache plus l’implication de l’institution militaire dans le champs politique. Dans une nouvelle allocution prononcée à Oran et diffusée à l’ensemble des unités de la Région via visioconférence, le général Gaid Salah estime que ceux qui sont contre l’option des présidentielles dans les plus brefs délais de bande, ses acolytes et de ceux qui gravitent autour d’elle.

Le chef d’état major assure que son institution militaire  ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique.

«Cependant, les ambitions de la bande, de ses acolytes et de ceux qui gravitent autour d’elle sont loin de se réaliser, car l’institution militaire, et nous le réitérons avec insistance, saura contrecarrer avec force et rigueur toutes ces parties hostiles, aux côtés de tous les patriotiques fidèles et loyaux au serment des vaillants chouhada, et ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique. Nous œuvrerons ensemble et sans relâche à mettre en échec tous les plans abjects de ces parties et de ces mercenaires, dont les positions sont de plus en plus inconstantes et contradictoires, car elles ne sont tout simplement pas le fruit de leur propres décisions, mais sont dictées par leurs maitres, qui les contrôlent et les dirigent comme bon leur semble, en tentant de minimiser le rôle de l’Algérie sur le plan régional et international. Ce pays-continent, riche de son histoire séculaire, fort de par ses positions de principe immuables, ses potentiels et ses richesses, je disais que l’Algérie n’a pas besoin de ce genre de personnes, elle a plutôt besoin de patriotes fidèles qui travaillent selon des plans étudiés, en faisant preuve de sens de responsabilité et de réserve, tout en évitant de faire des déclarations irréfléchies aux conséquences improbables, et en œuvrant à proposer des initiatives qui servent l’intérêt du pays et contribuent à sa sortie de crise», dit le général Gaid Salah en présence du Général-Major Meftah Souab, Commandant de la II Région.

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: