La fermeture des routes : un phénomène national qui a pris de l’ampleur cette semaine

La fermeture des routes nationales par les citoyens devient un phénomène de société. Depuis hier, ce mode de contestation sociale prend des ampleurs inquiétantes. Aujourd’hui, mercredi 14 août, des citoyens ont procédé à la fermeture de la RN 44 qui relie Skikda au post frontalier d’Oum Tboul dans l’Est du pays. Les vacanciers en partance vers la Tunisie ont dû faire plusieurs kilomètres pour contourner le point de contestation. Aucune information sur les raisons de cette colère citoyenne.

L’image contient peut-être : ciel, voiture, arbre, nuage, plein air et nature
RN 44 qui mène en Tunisie, fermée ce mercredi 14 août

Au sud, c’est la RN 47 reliant el Bayadh à Bechar qui est fermée par des citoyens au niveau de la localité de Asla. Les habitants protestent contre la mauvaise prise en charge sanitaire des malades. Les automobilistes ont été contraints de passer sur la route secondaire qui relie Bousemghoune à Chellala, et Ain Ouargua à Ain Safra.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein air
RN 47 qui mène d’El Bayyadh à Bechar, fermée au niveau de Asla ce mercredi 14 août 2019

Hier, plusieurs routes nationales ont été fermées à Bouira, Médéa, Setif et d’autres wilayas. La veille de l’Aïd, c’étaient les habitants de la localité Oued Ouchayeh, dans la banlieue Algéroise, qui ont fermé l’accès au tunnel autoroutier pour contester le mode de distribution de logements sociaux.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :