Le Café Littéraire de Bejaia appelle à un rassemblement

Dans une déclaration rendue publique le 19 août 2019, le très actif Café Littéraire de Bejaia appelle à un rassemblement le 25 août prochain, à l’esplanade de la maison de la culture Taous Amrouquhe, pour dénoncer le verrouillage des espaces d’expression.

Les animateurs du CLB ont entamé leur déclaration par la dénonciation de la fermeture des salles à leurs activités : « Ainsi donc, le pouvoir décide de verrouiller à nouveau les espaces d’expression. Depuis la fin du Ramadhan 2019, le café littéraire de Bejaia n’a pu accéder aux salles de conférences. On nous ressort encore l’obligation d’aller chercher une autorisation auprès de la wilaya » s’insurgent-ils. Ils affirment que : « Aucune expression, de quelque nature que se soit, politique, intellectuelle, artistique ou scientifique, ne doit être soumise à l’approbation d’une autorité politique ou administrative ».

Les animateurs du CLB n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour déclarer que « la dictature militaire de Gaid Salah poursuit l’œuvre liberticide de l’ancien régime incarné par Bouteflika.»

Publiée sur la page Facebook de l’un de ses plus dynamiques animateurs, Kader Sadji, la déclaration du CLB adopte toutes les revendication phares portées par le peuple et exprime son rejet de l’instance nationale de dialogue pilotée par Karim Younes.

Moussa Nait Amara

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :