- Advertisement -

Makri bientôt convoqué devant le tribunal militaire de Blida

Abderrazak Makri, chef de file de la confrérie des frères musulmans en Algérie et président du MSP, serait dans de sales draps. Des informations insistantes le donnent comme futur hôte  du bureau du juge instructeur près le tribunal militaire de Blida qui pense le convoquer sous peu.

Le parquet militaire, selon les mêmes sources, soupçonne chez Makri une connexion avec la bande et une participation active aux fameuses réunions dites de conspiration, qui ont mené Said Bouteflika, Bachir Tartag, Mohamed Mediene et Louisa Hanoune au fond des cellules.

Avant le début du mouvement populaire du 22 février, Makri est pris en flagrant délit de négociation directe avec Said Bouteflika pour concrétiser le projet de prolongation du 4e mandat d’une année. Le chef islamiste pressé par les journalistes de clarifier sa démarche n’a pas nié les contacts. Il les a même assumés.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: