Pour avoir dénoncé un laisser-aller grave au CHU Mustapha, Nardjes Asli risque la prison

Le pays s’enfonce dans le no law’s land. Nerdjess Asli est convoquée au bureau du procureur de la république pour avoir dénoncé un dysfonctionnement grave à l’hôpital Mustapha Bacha et un refus de prise en charge d’un SDF.

La convocation de Nardjes fait suite à un dépôt de plainte déposée par la direction du Centre Hospitalier Universitaire.

On reproche à Nardjes Asli la diffusion en live d’une vidéo découvrant un SDF laissé sur une civière dans un couloir cinq jours durant sans daigner le prendre en charge. Le patient souffre d’une grave infection au niveau du pied . La femme qui veille sur lui révèle à Nardjes Asli qu’ils sont laissés dans ce couloir pendant cinq jours sans qu’aucun médecin ne s’en occupe.

La direction de l’hôpital a déposé plainte pour diffusion de vidéo de l’intérieur de son établissement sans autorisation préalable.

Nadia Mehir

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :