- Advertisement -

Vague d’arrestations devant la prison d’El Harrach et le RCD dénonce

La main lourde et injuste du pouvoir a encore frappé aujourd’hui. Plusieurs activistes et militants des droits de l’homme sont arrêtés devant la maison d’arrêt d’El Harrach où ils sont venus tenir un rassemblement de soutien aux détenus d’opinion.

Parmi les arrêtés, des militants du collectif RAJ qui subit ces derniers jours une campagne d’intimidation et de repression sans précédent. Après l’interdiction de son université d’été, la convocation judiciaire de son animatrice Radio, Malek Sabrina, les pressions répétées sur ces forums qu’il anime a Alger, RAJ voit aujourd’hui six e ses membres embarqués vers des commissariats de la capitale en compagnie d’autres activistes et memebres des familles des détenus.

En première réaction, Atmane Mazouz, secrétaire national chargé de la communication du RCD, dénonce « ces arrestations arbitraires et exige leur libération immédiate ».

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: