- Advertisement -

Après Bouira, Chlef, Oran, le panel est rejeté par le peuple à Boumerdes

Le panel est rejeté partout et par tous. Là où ses membres passent pour installer des militants du FLN et du RND comme représentants locaux, des citoyens viennent leur rappeler leur illégitimité . Après Bouira, Oran et Chlef, c’est autour des habitants de Boumerdes de venir à la maison de la culture où doit se tenir la réunion du panel avec quelques militants du FLN, RND et MPA pour l’installation du comité local.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés tôt ce matin devant la maison de la culture pour scander des slogans hostiles à Karim Younes, jugé par le peuple Algérien et partout dans le pays comme traitre à la cause citoyenne.

Hier, Karim Younes niant toute réalité du terrain et s’enfonçant dans un discours fallacieux a déclaré avoir rencontré toutes les tendances politiques, 300 associations de la société civile, plus de 3000 animateurs du mouvement citoyens à travers le pays. Karim Younes, en bon enfant du système, a omis de préciser que tout ce bon monde reçu en catimini vient en grande majorité de son propre parti FLN ou de l’autre parti du régime, le RND.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: