- Advertisement -

Bouira : la population dit non aux élections et réclame la liberté

La population de la région de Bouira a marché ce 29 ème vendredi plus nombreuse et plus forte et décidée que jamais.

Les élections présidentielles que veut organiser le pouvoir réel sis aux Tagarins et l’autorité virtuelle située à El Mouradia sont définitivement rejetées et disqualifiées par l’immense foule qui a fait le tour de la ville de Bouira.

Les affidés du système qu’ils soient camouflés dans les institutions, embusqués dans la société civile ou travaillant au grand jour comme le Panel de Karim Younes ont été débusqués et dénoncés par les marcheurs.

Les citoyens de la wilaya de Bouira ont clairement et franchement rejeté et les élections et le dialogue tout en exigeant formellement une période de transition démocratique qui remettrait l’Algérie sur rails avant toute compétition électorale.

Pour ce faire, les manifestants ont demandé l’application de l’article 07 de la constitution qui donne souveraineté au peuple dans tout ce qui engage la Patrie.

L’Etat civil et non militaire a été une fois de plus revendiqué tout au long de la procession avec le départ de tous les symboles du régime.

La demande de libération des détenus, en réalité « otages du système » depuis presque 03 mois, était présente dans toutes les bouches des citoyens cette 29éme marche populaire.

Après un été de démobilisation relative, cette rentrée sociale a vu les millions d’algériens revenir dans la rue beaucoup plus nombreux et plus que jamais déterminés à arracher leurs revendications et atteindre leurs objectifs.

Slimane Chabane

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: