Communauté universitaire de Bejaia : mobilisation et message politique fort

 

Pour ce 10 septembre à Bejaia, nous avons eu droit à un mardi de très forte mobilisation et de signal politique sans ambages à l’adresse du pouvoir en place. Clair net et précis, tel est le message de cette énième marche des étudiants,  enseignants et travailleurs de l’université de Bejaia.

Un rejet total de la feuille de route du commandement militaire autour des élections présidentielles a été fortement constaté aujourd’hui dans la ville des Hammadites.

Rassemblés dès la première heure, au niveau du campus de Targa Ouzemmour, les marcheurs ont scandé des slogans hostiles au vice-ministre et au panel du dialogue qui vient de se transformer en commission de préparation des élections présidentielles.

 Rejoins par de nombreux citoyens au niveau de l’esplanade de la maison de la culture Taous Amrouche, la marche a pris forme pour devenir un véritable tsunami humain.

Tout au long de l’itinéraire traditionnel de la marche, les participants ont réaffirmé leur détermination à continuer la révolution citoyenne jusqu’à l’aboutissement vers la rupture totale avec le système, perspective  revendiquée et assumée par tout le peuple Algérien.

Au bout de deux heures de marche, c’était sous les cris de « libérez les détenus » que les manifestants se sont dispersés dans le calme, après un rassemblement improvisé devant le palais de justice,  en signe de solidarité avec tous les prisonniers d’opinion.

Moussa Nait Amara

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :