- Advertisement -

El Kseur : Grandiose marche de solidarité avec les détenus d’opinion

 

Suite à l’appel lancé par des acteurs de la société civile locale, une grandiose marche a été organisée en cette fin de journée dans la localité d’El Kseur dans la wilaya de Béjaia, en signe de solidarité avec les détenus d’opinion.

Des milliers de citoyens sont descendus dans les rues de cette ville pour dénoncer les arrestations arbitraires qui touchent les animateurs de la révolution en marche.

Le rassemblement pour le départ de la marche était au niveau de l’esplanade de l’ancienne mairie au centre ville, aux environs de 17h 30.

Beaucoup de personnalités politiques locales et de représentants de la société civile ont été au rendez-vous. Nous avons constaté la présence de Djamel Benyoub secrétaire national aux affaires juridiques au niveau du RCD, de Saidi Ahmed président du conseil communal du parti de Mohcine Bellabas et de Azedine Talsa, le chanteur du célèbre groupe moderne Talsa.

Le rejet de la feuille de route du commandement militaire et des élections présidentielles était plus que visible sur les pancartes portées et les slogans scandés par les marcheurs.
Les participants à cette action n’ont pas hésité de dénoncer la décision séparatiste de chef d’état-major de fermer la capitale algérienne.

Les marcheurs se sont dispersés dans le calme, en se donnant rendez-vous pour marcher demain vendredi au chef lieu de wilaya.

Par ailleurs, la ville de Béjaïa a vibré au rythme d’une marche initiée par les avocats affiliés au barreau de Béjaïa. Plusieurs slogans ont été scandés par les robes noire tout au long de la procession. Même le président de l’union nationale des avocats a eu pour son grade suite à ses récentes déclarations  favorables aux élections présidentielles. L’action de rue des avocats de Béjaïa ponctuée par une grève est initiée pour signifier au pouvoir en place le refus de participer au processus électoral en cours.

L’image contient peut-être : 4 personnes, foule et plein air

Hier, c’était Seddouk qui s’est mobilisée grandement pour exprimer un soutien sans faille aux détenus d’opinion, notamment les trois jeunes originaires de la localité.

Moussa Nait Amara / Rédaction nationale

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: