- Advertisement -

Impatient d’installer son potiche, Gaïd Salah veut la convocation du corps électoral avant le 15 septembre

Avant même de tenir la conférence nationale suggérée par le chef de l’État, l’adoption de la loi électorale qui cadrera la commission électorale, la fin des consultations engagées par son panel, Gaid Salah suggère de convoquer le corps électoral le 15 septembre. le chef d’état major s’exprime sur la question à partir de Ouargla où il est en visite d’inspection de la IV région militaire.

« Il serait opportun de convoquer le corps électoral le 15 du mois de septembre courant, et que les élections puissent se tenir dans les délais fixés par la loi ; des délais raisonnables et acceptables qui répondent à une revendication populaire insistante », indique un communiqué du ministère de la Défense

Le chef d’État major semble pressé d’installer son pouvoir militaire et se soucie peu du facteur temps, des engagements publics du chef de l’État de confier l’organisation des élections à une commission indépendante. Une précipitation qui cache mal un malaise profond au sein des centres de décision et une volonté d’opérer un autre coup de force contre la volonté populaire.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: