Les Algériens par millions dans les rues : Le peuple prend en main le cours de l’Histoire

La mobilisation populaire en faveur de la transition démocratique gagne en intensité. Des millions d’Algériens sont sortis, ce 32e vendredi révolutionnaire, dans toutes les villes du pays pour exprimer le refus total des présidentielles que le pouvoir de fait veut imposer au pays avec l’unique participation des résidus du système finissant.

L’image contient peut-être : 8 personnes, personnes souriantes, foule et plein air

 

La majeure partie des slogans portés dans tout le pays vont dans le sens du rejet des élections. Les principaux prétendants du régime sont traités de tous les noms d’oiseaux par les manifestants. Le discours menaçant du chef d’état major émis hier depuis une caserne de Bechar ne semble pas effrayer le peuple Algérien. La sortie en masse pour défier la volonté de Gaïd Salah de placer les résidus de la bande dans les centres de décision est un signe fort que le rapport de force reste du coté de la révolution citoyenne.

L’image contient peut-être : ciel et plein air

A Oran, Médéa, Chlef, Sidi Bellabes, Setif, Annaba, Jijel, Batna ou Souk Ahres, la mobilisation a presque triplé depuis le retour des vacances. La révolution a regagné l’enthousiasme qui l’animait au début du mouvement. Le destin national semble être entre les mains du peuple face à un système qui agonise.

Arezki Lounis

%d blogueurs aiment cette page :