- Advertisement -

Les Forces de l’Alternative Démocratique condamnent vigoureusement les arrestations arbitraires

L’arrestation de Karim Tabou, deuxième chef de parti politique d’opposition à être incarcéré pour des positions politiques, a fait réagir les Forces de l’Alternative Démocratique ( FAD ),en réunion extraordinaire ce vendredi 13 septembre pour examiner la situation.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, « Les forces de l’alternative démocratique condamnent vigoureusement cette arrestation arbitraires qui s’inscrit dans le carde de la criminalisation de l’action politique et de l’instrumentalisation de l’Etat et de ses institutions par le pouvoir en place ».

Les FAD assurent qu’elles continueront « la mobilisation unitaire et pacifique aux côtés des Algériennes et Algériens qui exigent clairement par leur processus révolutionnaire depuis 7 mois la rupture radicale avec le système en place, ses symboles et ses pratiques ».

«Les forces de l’alternative démocratique appellent à la vigilance face aux multiples provocations du pouvoir de fait, qui n’a de cesse d’utiliser la violence et la répression pour faire passer au pas de charge sa feuille de route d’une présidentielle dans « les plus brefs délais», rejetée par la majorité du peuple », lit-on encore dans le communiqué.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: