- Advertisement -

L’université populaire de RAJ à Béjaïa réprimée, plusieurs arrestations

L’université populaire de RAJ qui allait démarrer, ce jeudi matin, sur la place Patrice Lumumba, dans la ville de Béjaïa, a été réprimée par la police, venue en renforts.

Plusieurs activistes de RAJ  dont le président, Abdlouhab Fersaoui, et des militants associatifs et politiques sont arrêtés et embarqués vers le commissariat. Parmi eux, le vice président de la LADDH, Said Salhi, qui a pu alerter via sa page sur l’état de son arrestation.

Un appel des citoyens qui ont échappé à la rafle policière ont instantanément lancé un appel via les réseaux sociaux à un rassemblement à la place Said Mekbel pour initier une marche pour la libération des interpellés.

Cette université populaire en plein air a été décidé par RAJ comme acte de défiance et de résistance après l’interdiction de son université d’été prévue à Tichy.

On y revient avec plus de détails

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: