Marche mondiale pour le climat de Montréal : La révolution pacifique s’invite et se donne de la visibilité

Les Algériens du Canada ont participé, hier à Montréal, à la marche mondiale pour le climat. Partie prenante de cette impressionnante manifestation écologique, à l’instar des centaines de milliers de Canadiens qui ont battu le pavé le long des artères de la métropole québécoise, ils ont voulu ainsi par cette action citoyenne mondiale, initiée par la jeune Suédoise Greta Thunberg, « s’impliquer dans une cause qui concerne l’ensemble de l’humanité, à savoir mettre tout en œuvre pour sauver la planète, et attirer l’attention de la population, des médias et de la classe politique canadienne sur le combat que mène depuis 8 mois le peuple algérien pour chasser le régime corrompu, autoritaire et dont les politiques sont ravageuses sur les plans social et environnemental » lit-on sur la page facebook du Forum citoyen d’Algérien.ne.s à Montréal, initiateur de la participation commune des Algériens du Canada.

 

En effet, regroupés dans le carré Algériens du Canada, les manifestants ont brandi une très longue banderole et des pancartes dédiées à l’environnement et à la protection de la planète, notamment celles dénonçant la politique du pouvoir algérien qui s’entête à exploiter le gaz de schiste dans le sud du pays en dépit de l’opposition des population locales et des avis unanimes des scientifiques et écologistes qui mettent en garde contre une catastrophe écologique annoncée. Toujours dans le même ordre d’idées, d’autres pancartes portent de forts messages contre les multinationales et autres pétrolières siphonnant les richesses naturelles algériennes dans des conditions souvent néfastes à l’environnement.

 

Vêtus pour la plupart d’entre eux du tee-shirt spécialement conçu pour promouvoir et donner de la visibilité à la révolution  du Sourire du Canada, les marcheurs algériens d’hier ont également soulevé des d’autres pancartes portant des messages de la révolution pacifique algérienne.

Initiée par Greta Thumberg, jeune écologiste suédoise, qui était présente hier à Montréal et en tête du long cortège de 4 kilomètres serpentant les rues montréalaises, la marche mondiale pour le climat était une action planétaire pour l’environnement et la protection de la planète Terre. Des millions de citoyens à travers les grandes villes du monde ont marché et porté des slogans écologistes. La marche pour le climat de Montréal avait rassemblé à elle seule, hier vendredi 27 septembre, un demi-million de manifestants. La plus grande selon les médias canadiens.

Venant d’Europe à New York, Greta Thumberg a traversé l’Atlantique à bord d’un voilier de course zéro carbone.  Elle s’est ensuite rendue à Montréal avec une voiture électrique prêtée pour la circonstance par la légende du Hollywood et néanmoins ancien gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger.

 

De Montréal : S. Amrane

%d blogueurs aiment cette page :