Premier affront pour la présidentielle de Gaïd Salah : les Algériens du Canada rejettent des élections sous la casquette militaire

 

Sitôt la date de son élection présidentielle annoncée, le Sissi algérien enregistre déjà le premier affront. Celui-ci lui arrive, tel un bloc de glace en pleine face, directement du Canada.

Notre correspondant à Montréal : S. Amrane

Réunis l’après-midi d’hier en plénière du 16e forum citoyen, après la fin du rassemblement hebdomadaire, les membres de la communauté algérienne établie au Canada ont tenu à faire savoir leur rejet en bloc et sans équivoque de l’élection présidentielle du 12 décembre, que venait à peine d’annoncer le chef de l’État, Bensalah, sous l’ordre du général Ahmed Gaïd Salah.

Inscrits parmi les autres points à l’ordre du jour, l’élection présidentielle et la question des prisonniers d’opinion ont occupé à elles seules quasiment la totalité du temps alloué à la rencontre de ce dimanche 15 septembre.

Après de riches et fructueux débats, des résolutions, entre autres celle rejetant la présidentielle sous la casquette militaire ainsi que celle condamnant les arrestations arbitraires des manifestants, sont retenues dans la déclaration que rendra publique le Forum citoyen.

Initié dans le but d’appuyer la révolution du Sourire, le Forum citoyen des Algérien.ne.s à Montréal se définit comme « une agora ouverte et dynamique » et « un espace inclusif, ouvert à tous ceux et celles qui, au-delà de la diversité de leurs opinions ou obédiences politico-idéologiques, sont résolument aux côtés du peuple d’Algérie dans sa volonté d’en finir avec le régime dictatorial et corrompu en place afin d’édifier un État démocratique respectueux des droits et libertés de tous et de chacun ».

Le Forum se réunit une fin de semaine sur deux.

S. A.

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :