Rentrée scolaire : les syndicats autonomes décident de boycotter le ministre

Les syndicats autonomes du secteur de l’éducation nationale ont décidé de boycotter une réunion prévue demain par le ministre de l’éducation nationale.

En effet, Abdelhakim Bellabed a appelé les syndicats autonomes de son secteur à une réunion de travail, pour demain, à l’occasion de la préparation de la rentrée scolaire 2019/2020.

Toutefois, les membres de la CSA (Coordination des Syndicats Autonomes) exerçant dans le secteur du système éducatif ont pris la décision de ne pas se rendre à la rencontre avec leur ministre de tutelle.

La raison est toute simple, selon Zoubir Remila, secrétaire général de la CLA (Coordination des Lycées d’Alger), « le ministre de l’éducation nationale fait partie d’un gouvernement rejeté par le peuple, nous ne pouvons aller à sa réunion.»

Autre raison toute aussi logique et politique mais aussi pédagogique, « le peuple exige un changement radical du système, l’école est aussi concernée par ce changement » a avancé le SG du CLA.

« Le combat est aussi mené pour nos enfants qui ont droit et doivent trouver une école performante et efficace » a encore déclaré le même syndicaliste.

Slimane Chabane

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :