Selon Reuters : la démission de Noureddine Bedoui serait proche

Le premier ministre contesté, Noureddine Bedoui, s’apprêterait à démissionner. Selon l’agence Reuters, cette décision « devrait intervenir prochainement, pour faciliter le processus de la tenue de l’élection présidentielle au courant de cette année comme le veut le chef d’Etat major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah ».

Le pouvoir en place a-t-il décidé de sacrifier Noureddine Bedoui qui a été maintenu par Ahmed Gaïd Salah de force pour empêcher toute possibilité d’aller vers une période de transition ?

Depuis dimanche dernier, rappelons-le, des rumeurs insistantes ont fait le tour des réseaux sociaux annonçant le départ du premier ministre. Selon le coordinateur du panel de dialogue et de médiation, Karim Younes, le chef de l’Etat intérimaire, Abdelkader Bensalah est prédisposé à mettre à exécution le préalable du départ de Noureddine Bedoui, contenu dans le rapport qui lui a été remis.

Cependant, la déclaration du chef de l’Etat à l’occasion de la tenue, hier mardi, du Conseil des ministres laisse penser que cette éventualité est à écarter. « J’exhorte tous les responsables à poursuivre leurs actions, à redoubler d’efforts et à faire montre de la vigilance exigée lors de la prochaine étape, en vue de garantir le bon déroulement du processus électoral, qui permettra à notre pays de rétablir l’autorité de l’Etat et de conférer toute la légitimité nécessaire à ses institutions», affirme Abdelkader Bensalah dans son discours prononcé devant les membres du gouvernement.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :