- Advertisement -

Trois militants politiques embarqués par des agents du pouvoir sont portés disparus

L’heure est plus que grave. Des agents en civil ont embarqué, hier jeudi, dans des cafétérias d’Alger deux jeunes militants de RAJ qui n’avaient commis aucun acte hormis prendre un café tranquillement avec leurs amis. Quelques temps plus tôt, Karim Tabbou , coordinateur de l’UDS, qui bénéficie pourtant d’une décision de justice souveraine de mise en liberté est cueilli chez lui par des agents en civil sensés représenter la loi.

Le drame est que les trois militants sont portés disparus. Jusqu’à ce vendredi matin, leurs familles respectives sont sans nouvelle de leur lieu de détention et du sort qui leur est réservé. Les familles de ces disparus tirent la sonnette d’alarme et exigent leur libération immédiate ou, du moins, leur communiquer le lieu de leur détention.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: