- Advertisement -

Une secrétaire nationale du RCD échappe à une tentative d’assassinat. Le RCD condamne vigoureusement l’acte

La secrétaire nationale aux associations, Wassila Boughari, a fait l’objet, hier lundi, d’une tentative d’assasinat dans son bureau d’avocat dans la ville de Chlef. Blessée au cou, la responsable du RCD est hors danger. Son agresseur est appréhendé. Il est ce soir en instruction au tribunal de Chlef.

Hier vers 15 h 30,  un jeune homme fait irruption dans le bureau de l’avocate et secrétaire nationale aux associations au RCD, Wassila Boughari. Sans engager la moindre discussion, il sort de son sac un couteau de boucher et attaque sa victime. Wasila Boughari s’est vigoureusement défendue. Dans la bagarre, l’avocate reçoit trois coups au niveau du cou. Les cris ont fini par créer une confusion cher l’agresseur qui se sauve laissant derrière lui son sac contenant des gants et un tee-shirt. Il finit par être arrêté et présenté au tribunal.

Hayet Mohandkaci, coordinatrice nationale des femmes progressistes a eu la victime, aujourd’hui, au téléphone. « Elle se porte bien. Elle a reçu trois coup de couteau légers au niveau du cou et de la tête. Mais elle est hors danger », précise Mohankaci dans un post où elle assure la victime de la solidarité entière de son instance dédiée.

Le secrétaire national à la communication, Atmane Mazouz, qui suivait le développement de la situation dès la réception de l’information, assure que « la victime est au niveau du tribunal de la ville en attente d’éléments nouveaux sur l’identité de l’agresseur suite à la plainte déposée au niveau du procureur de la république ».

« Le RCD condamne avec la plus grande vigueur cette agression contre une militante exemplaire dans la défense des droits et libertés et qui s’est constituée volontairement à chaque fois que des citoyens sont victimes d’arbitraire, la dernière en date concerne les porteurs de l’emblème amazigh dans sa ville et ailleurs dans le pays », annonce un communiqué du parti progressiste. « Le RCD exprime sa solidarité avec Wassila et sa famille ainsi que pour le collectif militant de la région. Il demeure mobilisé pour que la lumière soit faite sur cet acte ignoble », lit-on encore dans le même document.

Arezki Lounis

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: