Lakhdar Bouragaa se rebelle et refuse de répondre aux questions du juge d’instruction

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ancien officier de l’ALN, le commandant Lakhdar Bouragaa, rentre en rébellion juridique contre l’appareil judiciaire. Il a refusé, aujourd’hui mardi, de répondre aux questions du juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Raïs. Il a refusé même de signer le PV d’audition tout en demandant la libération des jeunes du Hirak. Suite à cela, le magistrat a ordonné sa remise en détention.

Mais avant celà, l’ancien maquisard de la révolution Algérienne lui fait d’abord un cours en le renvoyant à son statut de fonctionnaire discipliné. « Je ne vous reconnais pas en tant que juge parce que vous n’êtes qu’un fonctionnaire discipliné. Je ne reconnais pas aussi le gouvernement illégitime et je ne trahirai pas le Hirak », lui lance-t-il, avant de clamer : « Libérez les jeunes du Hirak incarcérés !».

Lakhdar Bouragaa, 87 ans, a expliqué son geste par son refus d’accepter un procès purement politique. C’est sa deuxième audition. Il était convoqué pour répondre des deux griefs pour lesquels il est poursuivi, à savoir : « atteinte au moral de l’armée et d’outrage à corps constitué ».

Nadia Mehir / Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :