Arrêté à l’aéroport d’Alger : Quelle est la vraie raison de l’arrestation du fils de Malika Matoub ?

La police des frontières de l’aéroport international d’Alger a procédé, hier dimanche, à l’arrestation d’Assirem B., fils de Malika Matoub. Des sources aéroportuaires révèlent au site Alg 24 qui rapporte l’information que le jeune homme serait en possession d’une arme à feu. L’interresé libéré ce lundi nie catégoriquement être en possession d’une quelconque arme.

Le site Alg 24 avance, sur la foi de sources sécuritaires, que Assirem B., en provenance de Paris – Charles De Gaule, a été arrêté en possession d’un pistolet semi-automatique de type « Beretta 92F » chromé, calibre 9mm.

Alg 24 parle même d’un communiqué des douanes

Selon la même source, le fils de Malika Matoub, sœur du défunt chantre de la culture et de l’identité amazighe, aurait affirmé aux éléments de la police aux frontières qu’il détenait les factures de cette arme et qu’il ne savait pas que c’était interdit. L’intéressé ne détient aucun permis de port d’arme.

Ce lundi matin, le neveu de Matoub Lounès a été remis en liberté. Dans une déclaration à ObservAlgérie , il nie, et de façon catégorique, être en possession de cette arme.

 

 

D’où la question : pourquoi avoir arrêté ce jeune homme connu pour son combat pour la liberté et la mise en lumière des circonstances exactes de l’assassinat de son défunt oncle, Matoub Lounes ? et le plus curieux de tout : Est-ce possible de nos jours de passer les sas d’un aéroport de l’espace Schengen avec une arme à feu tout en sachant les mesures drastiques prises dans ces structures sensibles ?? La version d’Alg 24 tend à être une histoire à dormir debout à moins que les services concernés viennent apporter des éclairages édifiants.

Chabane Bouali

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :