- Advertisement -

Bouira : Une marche pour la liberté et une transition démocratique

Deux processions de marcheurs ont eu lieu, ce matin, au niveau de la ville de Bouira. Celle des citoyens qui a démarré de la place des martyrs et celle des étudiants qui a commencé du pôle universitaire AKli mohand Oulhadj.

L’image contient peut-être : 9 personnes, personnes souriantes, plein air

Les revendications, celles de la révolution du 22 février, ont été réitérées par les marcheurs durant cette action de rue et encore plus fort au moment de la jonction des deux marches qui a eu lieu au niveau de la cité Ouest.

Tous ensembles, les citoyens et les étudiants contestent toujours l’Etat militaire et exigent un Etat civil. La libération des « otages » : détenus d’opinion et politiques a été au centre des préoccupations citoyennes des marcheurs. « Ttalgu lmassadjin, ma ba3uch lcocaine » a été un slogan scandé sans arrêt par les manifestants.

L’image contient peut-être : 1 personne, ciel, foule et plein air

Les récentes législations (loi de finances et sur les hydrocarbures) ont été évoquées directement avec une sentence galvaudée « ya lil3ar ba3u lezzayer b dollar » (quelle honte, ils ont vendu l’Algérie avec un dollar.)

Le rejet des élections et l’indépendance ont été, également, des revendications phares de l’action de ce 35 éme mardi.

Slimane Chabane

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: