Contrairement aux rumeurs colportées, Evcon est submergée de contrats et avance à pas de géant

« Tout ce qui se dit concernant d’éventuelles difficultés d’EvCon Industry installée en Allemagne et en France n’est que spéculations, mensonges et rumeurs »  a déclaré une source sure et proche du dossier à Ameslay.

« EvCon va très bien et est submergée de demandes de contrats venant des USA, d’Europe et d’Asie », rassure notre source qui requiert l’anonymat.

Concernant les rumeurs qui annoncent une intention des Emiratis de racheter EvCon, notre contact est catégorique dans son démenti : « La technologie EvCon est disruptive et il est naturel qu’elle soit la convoitise de puissances dans le monde mais EvCon appartient à l’Algérie et elle n’est pas à vendre et ne le sera jamais. Elle est le futur de l’Algérie et l’avenir de l’économie nationale. »

La problématique de l’eau est l’enjeu du 21ieme siècle pour l’humanité. Que des multinationales et investisseurs s’intéressent à EvCon, n’est en aucun cas une surprise d’autant plus que l’eau dépasse les préoccupations énergétiques au niveau mondial.

A rappeler que l’investissement de Cevital dans ce domaine de technologie de pointe est avant tout pour apporter une solution à la problématique du changement climatique qui bouleverse les équilibres dans le monde.

EvCon est la vision d’un homme, Issad Rebrab, qui subit, aujourd’hui, une double injustice :  celle d’une incarcération arbitraire depuis près de 6 mois et celle d’un black-out  médiatique sur son cas. L’Algérie démocratique naissante saura réhabiliter ce grand homme qui demeure le plus grand contribuable au budget de l’Etat et qui incarne, surtout,  des valeurs humanistes qui inspirent toute la jeunesse algérienne.  

Moussa N.A

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :