- Advertisement -

Crise politique : 16 personnalités religieuses appellent à une période de transition

Nouveau coup dur pour les tenants du régime. Après les référendums populaires hebdomadaires rejetant leur feuille de route, des personnalités religieuses, très connues sur la scène nationale, viennent, à leur tour, d’appeler à une véritable période de transition pour parvenir à une solution durable à la crise actuelle.

En effet, 16 oulémas, dont cheikh Tahar Ait Aldjet, Saïd Chibane, Abderrazak Guessoum et des représentants des Azzabas et des ibadites, ont rendu public, aujourd’hui, une initiative de sortie de crise, basée essentiellement sur l’application effective des articles 7 et 8 de la constitution.

Les signataires appellent d’abord à « confier la gestion de la période de transition à une personnalité acceptée par les Algériens pour conduire le pays vers une élection présidentielle transparente et légitime ».

« C’est cette personnalité qui devra désigner un gouvernement de compétences nationales intègres », expliquent les rédacteurs de ce texte, appelant, dans la foulée, à l’installation d’une instance indépendante de gestion de tout le processus électoral. Les 16 personnalités nationales appellent aussi à l’organisation d’une conférence du dialogue national inclusif pour définir les contours de l’avenir.

« Il est nécessaire de mettre en place une nouvelle feuille de route qui prémunira le pays de toutes les dérives politiques, économiques, culturelles et sociales », insistent-ils. Les signataires ne font pas référence, dans leur document, à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain que le pouvoir en place veut imposer à tout prix.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: