- Advertisement -

 Détenus d’opinion : renouvellement du mandat de dépôt pour six jeunes porteurs de l’emblème Amazigh

 

Le juge d’instruction au niveau de la 11e chambre du tribunal de Sidi M’hamed ne recule devant rien. Alors que plusieurs tribunaux au niveau national ont prononcé l’acquittement des porteurs de l’emblème Amazigh avec restitution de l’objet saisi, les magistrats d’Alger décident autrement.

Ils semblent déterminés à maintenir les détenus en prison jusqu’à nouvel ordre. En effet, le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed vient de renouveler le mandat de dépôt décidé à l’encontre de six détenus incarcérés pour le port de l’emblème Amazigh. La décision intervient à dix jours de l’expiration du délai de quatre mois de détention provisoire fixée par la loi, soit le 23 octobre prochain.

L’information vient d’être confirmée par la députée du RCD, Fetta Sadat. « Cette décision sera vraisemblablement généralisée à tous les détenus. C’est un signe ! », dénonce-t-elle. Pour rappel, les juges près le tribunal de Sidi M’hamed suscitent, depuis quelques mois, des interrogations en raison de leur promptitude à placer des manifestants et des militants politiques en détention provisoire sur la base de dossiers vides, comme l’affirment les avocats.

    Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d bloggers like this: