Deux marches en quatre jours : Kherrata accélère la cadence de la révolution

Kherrata, 60 km à l’Est de Béjaïa, ne lève pas le pied de la contestation. Pour la deuxième fois cette semaine, les habitants de la localité sortent dans la rue réclamer la libération des otages politiques mis en détention par le régime.

La marche de ce mardi se veut une action de soutien aux deux jeunes Tadjouri Farid et Tadjouri Adel qui seront présentés dans la matinée devant le procureur de la république près du tribunal de la ville pour attroupement non armé et diffusion d’appels à manifestations pouvant nuire aux intérêts nationaux.  Les deux jeunes sont administrateurs de la page « Kherrata, sois l’observateur ».

Samedi passé, les citoyens de Kherrata sont sortis avec les mêmes slogans pour signifier que la révolution continuera son bonhomme de chemin jusqu’à la satisfaction des revendications populaires.

Nadia Mehir

%d blogueurs aiment cette page :