Le procureur près le tribunal de Bainem requiert 18 mois de prison contre cinq détenus de l’emblème Amazigh

Le procureur de la république près le tribunal de Bainem, à l’Ouest d’Alger, a requis, aujourd’hui, 18 mois de prison ferme et 50 000 DA d’amende à l’encontre de cinq détenus accusés « d’atteinte à l’unité nationale ». Arrêtés le 21 juin dernier pour avoir brandi l’emblème Amazigh dans la marche, ces jeunes ont été maintenus en détention provisoire pendant plus de quatre mois.

Il s’agit de Ider Ali, Boudjemil Mohand, Karoun Hamza, Lekhal Kamal et Okbi Akli, dont le procès a été enfin programmé. Ouverte vers 11 h00, l’audience a commencé par l’intervention du juge pour interroger les accusés sur leurs intentions en brandissant cet emblème.

Malgré les signes de fatigue dus aux conditions de leur incarcération, les prévenus sont restés dignes et ont réaffirmé leur attachement à leur identité. « Cet emblème représente notre identité Amazigh », rétorquent-ils en clamant leur innocence et en demandant la restitution de leurs emblèmes saisis.

Ensuite, ce sont les avocats (12 au total) qui ont pris le relais pour entamer les plaidoiries. La défense a entrepris ainsi une longue explication pour prouver, au président du tribunal, l’injustice dont sont victimes ces jeunes.

Les avocats ont notamment axé sur l’article 79 du code pénal sur la base duquel, il y a eu toutes ses incarcérations. « L’article 79 est un article flexible et on peut en faire plusieurs interprétations. Dans le code pénal, le délit d’opinion n’existe pas. Si la Constitution algérienne est la mère des lois, soit vous vous appuyez sur cette dernière ou soit sur un discours d’un haut responsable », affirment-ils. Avant de lever la séance, la présidente du tribunal annonce que le verdict sera prononcé, mercredi 30 octobre.

Pour rappel, les juges près les tribunaux d’Annaba, de Constantine et d’Oran ont prononcé l’acquittement des jeunes porteurs du drapeau Amazigh dans ces wilayas. Quid de ceux d’Alger ? Réponse la semaine prochaine.

Massinissa Ikhlef

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :