Pour acheter le silence international : Le conseil des ministres adopte la loi antinationale sur les hydrocarbures

Le conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat de fait accompli, a adopté ce dimanche la loi de finances 2020, la loi sur les hydrocarbures. Les tenants du pouvoir n’ont pas pris en considération la grande opposition du peuple Algérien, sorti en masse aujourdhui, à ces deux textes attentatoires à la souveraineté nationale et aux équilibres sociaux.

La précipitation dans l’adoption de la loi sur les hydrocarbures, formulée en étroite collaboration avec les grandes compagnies pétrolières occidentales, est dictée par l’urgence de brader les richesses énergétiques nationales en contre partie d’un soutien franc de la communauté internationale à la répression du peuple et l’installation par la force d’un nouveau chef d’état issu de la bande qui a ruiné le pays.

Chabane Bouali

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :