Salon international du livre d’Alger : C’est parti pour la 24e édition

 

Le Salon international du livre d’Alger (SILA) a ouvert ses portes hier, mercredi 30 octobre, au Palais des expositions des Pins maritimes (Safex).

Considéré comme l’un des plus importants rendez-vous culturels de l’année, le SILA revient dans sa 24e édition, avec une participation record, au grand bonheur des très nombreux passionnés du livre.

Avec comme pays d’honneur le Sénégal, cette édition verra, en effet, la participation d’une quarantaine de pays (Algérie, Belgique, Canada, France, Etats-Unis, Croatie, Finlande, Italie, Grèce, Allemagne, Portugal, Maroc, Tunisie, Qatar, Turquie, Espagne, Inde, Autriche, Suisse, Pérou, Liban, Egypte, Cameroun, Congo…), représentés par 1030 maisons d’édition dont 207 de droit algérien. 

Certains éditeurs, habitués du Salon, reviennent cette année avec, dans leur escarcelle, toute leur actualité éditoriale, tandis que pour les nouveaux, ce sera le baptême du feu. Nous y reviendrons dans nos prochaines publications.

Si l’intérêt du public se porte bien souvent sur le livre scientifique, les dictionnaires ou les livres de soutien au programme scolaire, les éditeurs sont, cette année encore, bien décidés à vendre aussi de la littérature. Pour cela, de nombreux écrivains algériens et étrangers seront présents tout au long de ce rendez-vous pour rencontrer leur lectorat, échanger avec lui et présenter leurs dernières oeuvres.

D’ores et déjà, on le sait, le Sénégal sera représenté par des auteurs-phares comme Hamidou Sall, Khallil Diallo, Rahmatou Seck Samb, Abdoulaye Racine Senghor…

D’autres noms prestigieux de la littérature algérienne et internationale seront également présents tout au long de cette décade, à l’image du Palestinien Ibrahim Nasrallah, de l’Algéro-américaine Elaine Mokhtefi, militante de la cause nationale durant la guerre de libération nationale, de l’Américain Daniel Wilson, de l’historien français Olivier Le Cour Grand maison, de l’écrivain algérien Waciny Laredj…

En marge des expositions, plusieurs rencontres permettront d’ouvrir le débat sur des thématiques relatives à la chaîne livresque mais aussi à des questions d’actualité et d’Histoire puisque la célébration du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale coïncidera avec la tenue du SILA. En outre, les 11èmes Rencontres Euro-maghrébines des écrivains, organisées par la délégation de l’UE en Algérie, se tiendront pendant le Sila sur le thème de la «Citoyenneté active».    

Cette 24e édition du Salon international du livre d’Alger dont la thématique tournera autour de trois axes, à savoir le livre, la littérature et l’histoire sera ouverte jusqu’au 9 novembre prochain. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Kahina A.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :