Sidi Aich se mobilise pour exiger la libération des détenus d’opinion

 

En cette matinée du dimanche 6 octobre et en réponse à l’appel lancé par le comité pour la libération des détenus d’opinion – Chemini, la ville de Sidi Aich a réussi une grande mobilisation, à laquelle ont participé des marcheurs venus de la commune de Chemini et de toutes les communes limitrophes.

Des jeunes, des femmes et des citoyens de divers horizons politiques ont été présents pour exprimer leur soutien à tous les détenus d’opinion et particulièrement à l’enfant de la région le militant Bachir Arhab, arrêté à Alger et incarcéré dans les geôles de la sinistre prison d’El Harrach.

Des personnalités politiques et des représentants de la société civile de Bejaia ont tenu aussi à être parmi les manifestants.

Parmi les marcheurs, on pouvait remarquer le militant des droits de l’homme Hocine Boumedjane, plusieurs P/APC étaient aussi au rendez-vous, parmi eux Madjid Ouddak de Chemini, Idir Aggad d’El Flaye, Hadjal Azeddine de Tinebdar et Abaour Chafik de Sidi Aich.

Des membres de la direction du RCD ont tenu aussi à être aux côtés de la famille de Bachir. Parmi eux, les députés Nora Ouali et Atmane Mazouz et le secrétaire national à la formation Rachid Saou. L’avocat engagé pour la cause des détenus Boubkeur Hamaili était aussi de la partie.

La marche était suivi de prises de parole, devant le tribunal de la ville. La plus émouvante était celle de la mère de Bachir Arhab qui a remercié tous les présents et qui n’a pas cessé de déclarer, avec fierté, que son fils est un héros.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes sur scène, personnes debout et barbe
Le député RCD, Atmane Mazouz, prenant la parole à la fin de la marche

Dans une déclaration à Ameslay, le maire de Chemini Madjid Ouddak a réitéré son rejet des élections du 12 décembre et il a rappelé la détermination des maires de la région à déjouer cette énième escroquerie politique.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, assis

Les marcheurs se sont dispersés dans le calme tout en insistant sur plus de détermination pour renverser le rapport de force en faveur du peuple.

Moussa Nait Amara

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :